Conseil d'administration

(Alistair sur le mont Albert, parc provincial du lac Beauvais, Alberta, 25 décembre 2020)

Alistair Des Moulins est né en Écosse en 1952 et a grandi dans le sud de l’Angleterre. Il a toujours été désireux de voir ce qui se trouve de l’autre côté d’une colline ou d’un promontoire. Il a étudié les mathématiques et les statistiques à l’Université d’Édimbourg en Écosse et alors qu’il a commencé à escalader le « Munros » (les 283 montagnes écossaises sur 3000 ‘ d’altitude qui sont considérés comme des sommets séparés).

Après avoir obtenu son diplôme en 1974, il a parcouru son premier « sentier de longue distance », le Pennine Way de 250 miles de long dans le nord de l’Angleterre en 14 jours. Il a ensuite travaillé en Écosse et a escaladé tous les Munros deux fois et les Corbett (les 225 montagnes écossaises entre 2500′ et 2999′ pieds d’altitude avec une chute de 500′ de tous les côtés). Alors qu’il était en vacances à Calgary en 1981, on lui a offert un emploi de programmeur informatique, alors il a émigré au Canada en 1982.

Il fut bientôt membre des Rocky Mountain Ramblers à Calgary et dirigea principalement des voyages de randonnée et de ski de randonnée dans les Rocheuses. La plupart des années, il coordonnerait un voyage de randonnée de 9 jours dans un endroit nouveau pour lui. À la fin de chaque voyage, il souhaitait que le voyage soit plus long.

Cela l’a finalement amené, lui et sa femme, à renoncer à leurs contrats de travail en 2003 afin qu’ils puissent parcourir le Pacific Crest Trail de la frontière entre les États-Unis et le Mexique jusqu’à Manning Park, en Colombie-Britannique – il s’agit vraiment d’une série de 30 sacs à dos de 10 jours ou moins, l’un après l’autre! Sa mère pensait que cela sortirait la randonnée de son système. Au lieu de cela, cela a conduit à une randonnée sur le Continental Divide Trail en 2006 / 2008, le Grand Enchantment Trail en 2013, le Pacific Northwest Trail en 2015, une randonnée de plus de 5 mois de Te Araroa (le « long sentier » de la Nouvelle-Zélande) en 2017 / 2018 et un retour à la Sierra Nevada en Californie en 2019 pour parcourir à nouveau une section de 500 miles du Pacific Crest Trail. En 2020 et 2021, Alistair et sa femme ont profité de voyages de 9 jours dans le parc sauvage Willmore en Alberta.

La randonnée sur de longs sentiers lui a donné une réelle appréciation de la quantité de travail nécessaire à la planification, à la construction et à l’entretien des sentiers. Lui et son épouse font maintenant régulièrement du bénévolat pour faire des travaux sur les sentiers avec la Great Divide Trail Association en Alberta et en Colombie-Britannique.

Alistair est devenu administrateur de l’Alberta Hiking Association (AHA) en 2014 et a représenté des randonneurs de l’Alberta dans divers processus gouvernementaux dans le sud de l’Alberta. Lorsqu’un représentant de l’Alberta était nécessaire au conseil d’administration de Hike Canada, Alistair a été choisi car il était le seul directeur de l’AHA à avoir parcouru de longs sentiers. Il a cessé d’être administrateur de l’AHA en novembre 2020 en raison de la limite du règlement de 6 ans au conseil d’administration de l’AHA.

Alistair et sa femme sont maintenant à la retraite et vivent à Coleman dans le sud-ouest de l’Alberta, la première ville d’approvisionnement pour les randonneurs se dirigeant vers le nord sur le sentier Great Divide, et à seulement 15 km de la frontière de la Colombie-Britannique.